Kafo Jiginew

Kafo Jiginew, en bamanan « union des greniers » est une institution de microfinance dont la  mission consiste à offrir des services financiers de proximité (épargne, crédit, microassurance, transferts d’argent, autres prestations) au plus grand nombre de personnes au Mali pour l’amélioration de leurs conditions de vie.

Aujourd’hui, les résultats atteints ont assuré à Kafo Jiginew son équilibre financier et opérationnel. L’institution a capitalisé une solide expérience de la microfinance au Mali aussi bien en milieu rural qu’en milieu urbain.

BREF HISTORIQUE
Kafo Jiginew est l’un des premiers systèmes d’épargne et de crédit à voir le jour au Mali. Elle a été créée en 1987 par les agriculteurs cotonniers du Mali-Sud pour être la banque des paysans. Comme le grenier où le paysan entrepose précieusement ses récoltes pour faire face à d’éventuelles pénuries, la banque paysanne Kafo Jiginew garde en sécurité l’épargne de ses sociétaires en prévoyance de jours moins heureux.

Le coton est certes le poumon économique du Mali-Sud et Kafo Jiginew est né au cœur des champs de coton, dans une modeste case ronde en banco à Kaniko, un petit village situé dans les environs de Koutiala. C’est grâce à la détermination d’une poignée d’hommes engagés (maliens aussi bien qu’européens) et soucieux de combler le manque d’intérêt que manifestent les banques classiques aux projets des populations à revenus modestes surtout rurales que cette expérience a été possible. Un pari risqué, audacieux … un pari avant tout réussi.

Deux importants colloques tenus en 1984 marquent le point de départ de l’initiative qui se concrétisera par la création de Kafo Jiginew :
•    Le premier colloque, tenu en mai 1984 à Paris, portant sur «les problèmes du crédit au sud», a été co-organisé par le Crédit Coopératif et l’Université Coopérative Internationale (UCI) ;
•    Un second Colloque « Séminaire d’échange d’expériences africaines par des Africains» qui se tenait peu après, en octobre 1984 à Lomé, est venu opportunément alimenter cette idée de projet.
 
Après l’accord des autorités maliennes le 14 octobre 1985 sur le principe de la création des caisses populaires d’épargne et de crédit dans le Mali-Sud, la Fondation du Crédit Coopératif s’associe avec le CFCF (Comité Française contre la Faim) et trois autres ONG pour former le Consortium Européen pour le Crédit Coopératif Malien (CECCM) : SOS Faim (Belgique), Agro Action Allemagne et Mani Tese (Italie). Le CECCM sera désormais le support du projet. Dès lors, un plan de trois ans (1987-1990) est établi, impliquant un financement de 9 millions de francs français (soit 900 millions de francs CFA). La Commission des Communautés européennes, approchée, accepte de participer pour moitié à ce budget, compte tenu du caractère très européen des constituants du CECCM.

En Octobre 1987, le CECCM a démarré ses activités dans la zone CMDT (Compagnie Malienne pour le Développement des Textiles) du Mali par la création du «Projet des caisses populaires d’épargne et de crédit». Le 23 juin 1988, les 5 premières caisses vont créer l’Union Kafo Jiginew sous forme d’association de droit local. Elles rassemblaient en 1988 près de 12 millions de ressources collectées auprès de 420 sociétaires. De sa naissance à 2011, l’institution a engagé d’importants efforts afin d’asseoir son institutionnalisation et sa pérennisation. Elle s’est imposée en tant que partenaire incontournable dans la bancarisation de masse et la construction d’un secteur financier inclusif en s’engageant dans le sens de l’amélioration des conditions de vie de ses membres. Parti de rien en Octobre 1987, Kafo Jiginew compte actuellement 168 guichets, plus de 325 000 sociétaires, 25,5 Milliards de francs CFA de ressources collectées et 35,5 Milliards de francs CFA de total bilan. Les crédits mis en place au cours des 26 ans totalisent plus de 170 Milliards de francs CFA et le niveau des fonds propres de l’institution s’établit à 6,4 Milliards de francs CFA. Au moment où l’institution s’engage dans la modernisation et la professionnalisation accrue de ses services, elle doit jeter un regard rétrospectif sur le parcours effectué afin de mieux poursuivre son chemin.

L’institution qui se révèle être le plus grand réseau de microfinance du Mali a été confronté à de nombreux défis au cours de son parcours. Certains l’ont ébranlé dans son existence. Mais grâce à sa capacité institutionnelle basée sur la forte cohésion, une bonne qualité de gouvernance, une bonne gestion de ses ressources, elle a toujours su transcender ses contradictions internes et résister aux menaces externes. Le fort engagement de ses membres, la confiance inébranlable de ses dirigeants en l’avenir ainsi que la compétence de son équipe de techniciens et de cadres sont les atouts majeurs de sa grande vitalité. Ses dirigeants se sont singularisés par des choix stratégiques éclairés dont :
•    le transfert du siège à Bamako et l’évolution vers la couverture nationale,
•    la restructuration du réseau en caisses plus performantes,
•    la diversification des marchés et la modernisation des produits et des services,
•    la modernisation du système d’information.

 

CONCLUSION

Durant 30 ans, grâce à Kafo Jiginew, des femmes et des hommes des campagnes et des villes ont appris à vivre ensemble, à s’organiser pour entreprendre et à se former à l’école de la mutualité, mais aussi de la finance de proximité et de la banque. Ils se sont rendu compte que de petites épargnes mises ensemble peuvent constituer un capital et une véritable force financière. Ils ont compris également que la campagne et la ville peuvent s’entraider conjointement dans le développement et aboutir à une complémentarité financière. Pendant 30 années, Kafo Jiginew a réussi le miracle d’apprendre le métier de l’intermédiation bancaire à des paysans qui ne savaient pour la plupart ni lire, ni compter. Voila pourquoi le phénomène Kafo Jiginew, en dehors de son aspect financier doit être considéré comme un véritable outil pour le développement solidaire et durable.

Les Défis

La poursuite des actions de consolidation, de diversification, de modernisation et de transformation du réseau.

Support

Nous sommes a votre écoute chaque jour pour toute question ou réclamation ou autres requêtes.

Kafo Recrute

Kafo Jiginew s'est engagée à recruter et à retenir des professionnels hommes et femmes motivés et dynamiques.

Galérie

Contact

ACI 2000 rue 286
Porte 300 BPE 4213

Tél. : 20 29 51 25

Fax : 20 29 35 47

JoomShaper